Colloque international 2018-06-21T00:02:50+00:00

Vendredi 22 juin 2018, 9 h à 17 h 30
Salle Power Corporation du Canada (3452)
Carré des affaires FSA ULaval-Banque Nationale
Pavillon La Laurentienne
1030, av. du Séminaire
Université Laval
Inscrivez-vous maintenant!

Colloque international « Gouvernance et transformation structurelle des économies africaines »

APPEL À COMMUNICATIONS

L’Institut panafricain de la gouvernance économique et financière (IPAGEF), la Faculté des sciences de l’administration de l’Université Laval (FSA ULaval), l’École Nationale d’Administration Publique (ENAP) du Québec, le Centre d’études en droit économique (CÉDÉ) de la Faculté de droit et la Chaire Stephen-A.-Jarislowsky en gestion des affaires internationales de l’Université Laval ont le plaisir de vous inviter à soumettre des projets de communications à la conférence internationale sur le thème « Gouvernance et transformation structurelle des économies africaines », qui aura lieu le 22 juin 2018 dans la ville de Québec.

Inscrivez-vous maintenant

Coût :

  • 85 $ (régulier)
  • 20 $ (étudiant)

CONTEXTE

Au cours de la dernière décennie, les économies africaines ont enregistré des records de croissance, devenant ainsi le second pôle de croissance mondial après l’Asie. Malgré les prévisions optimistes, les États africains sont à la croisée des chemins, entre autres, en raison de la baisse des cours des matières premières qui met plusieurs d’entre eux à l’épreuve. Une transformation structurelle, une meilleure gouvernance et un encadrement juridique adapté de ces économies s’imposent pour les rendre plus inclusives et plus résilientes aux chocs internationaux.

Or, les palmarès et autres instruments d’évaluation de la gouvernance, tant au niveau des institutions régionales africaines qu’internationales, attestent une faible performance des États africains. Ces derniers sont toujours relégués en queue de peloton des indices suivants :

  • L’Indice Ibrahim de la gouvernance africaine (IIAG), qui mesure 95 indicateurs de gouvernance dont dix sur la gestion publique et sept sur l’environnement des entreprises;
  • Les Indicateurs mondiaux de la gouvernance de la Banque mondiale (Worldwide Governance Indicators), qui mesurent la voix citoyenne et la responsabilité des pouvoirs publics, la stabilité politique et l’absence de violence, l’efficacité des pouvoirs publics, la qualité de la réglementation, l’État de droit et la maîtrise de la corruption;
  • L’indice Doing Business, publié par la Banque mondiale, qui comprend 10 indicateurs quantitatifs sur la réglementation et l’environnement des affaires dans les pays;
  • L’Évaluation de la politique et des institutions nationales (EPIP) ou Country Policy and Institutional Assessment (CPIA) de la Banque mondiale, qui mesure la qualité des améliorations des politiques et institutions publiques par le moyen de 16 indicateurs du développement dans quatre domaines : gestion économique, politiques structurelles, politique d’inclusion et d’équité sociale et gestion des institutions du secteur public;
  • Le Programme d’examen des dépenses publiques et d’évaluation de la responsabilité financière (PEFA – Public Expenditure and Financial Accountability), qui est le cadre d’évaluation de la gestion des finances publiques développé par sept partenaires internationaux du développement : l’Union européenne, le Fonds monétaire international, la Banque mondiale et les gouvernements britannique, français, norvégien et suisse.Ces indicateurs définis par les organisations internationales rendent-ils justice aux dynamiques économiques et sociales qui sont à l’œuvre en Afrique? Peut-on trouver des cadres de mesure de performance mieux adaptés aux réalités du continent? Quels sont les changements que les économies africaines doivent opérer pour répondre de façon endogène aux défis de leur émergence?Ce colloque, organisé par l’Institut panafricain de la gouvernance économique et financière (IPAGEF) en partenariat avec des institutions canadiennes et africaines, sera le forum pour discuter de la pertinence des indicateurs internationaux de gouvernance, ainsi que de plusieurs sujets de fond reliés à la transformation structurelle et à la régulation juridique des économies africaines. Les propositions de communication peuvent porter sur les thématiques suivantes (liste non exhaustive) :
    • la diversification des économies africaines
    • la stratégie optimale de gestion des ressources naturelles
    • la gestion des ressources financières publiques
    • l’élaboration et l’exécution des plans de développement nationaux
    • la mobilisation des ressources et le financement des économies
    • la communication institutionnelle stratégique des priorités des États
    • la régulation juridique adaptée aux contextes socio-économiques.

    Le colloque réunira plusieurs personnalités éminentes, des diplomates, des décideurs des secteurs public et privé et des chercheurs universitaires, qui échangeront sur ces différents enjeux importants pour l’émergence du continent africain.

    À PROPOS DE L’IPAGEF

    L’Institut panafricain de la gouvernance économique et financière (IPAGEF) a été créé par un partenariat de six organismes, sur l’initiative conjointe des professeurs Charles Moumouni et Issouf Soumaré de l’Université Laval.

     

    L’IPAGEF a la vision d’être le principal centre d’excellence et de référence dans l’accompagnement de la gouvernance économique et financière en Afrique. Il se positionne comme le réseau d’avant-garde de l’Afrique émergente.

    L’objectif principal de l’Institut est de mutualiser les programmes de formation, de développer les connaissances en gouvernance économique et financière et de mettre en synergie les parties prenantes, afin de répondre aux besoins de renforcement des capacités et de renouvellement des connaissances dans les pays africains. Plus spécifiquement, il vise à :

    • Renforcer les capacités des différents acteurs (publics, privés et associatifs) et former des spécialistes africains en matière de gouvernance économique et financière;
    • Faire de la gouvernance économique et financière un champ disciplinaire de spécialisation, qui sera offert aux étudiants de niveaux master et doctorat en Afrique, suivant un programme de formation bien défini;
    • Organiser des forums d’échanges (ateliers, séminaires, conférences, etc.) en vue de débattre de questions spécifiques en matière de gouvernance économique et financière sur le continent africain;
    • Mettre à la disposition des acteurs africains un conseil de bonnes pratiques et un accompagnement en matière de gouvernance économique et financière;
    • Produire des travaux de haute portée scientifique, technique et stratégique sur la gouvernance économique et financière pour les pays africains;
    • Se positionner comme le centre d’excellence et le réseau d’avant-garde de l’Afrique émergente, et en cette qualité, faire du lobbying, influencer les politiques publiques et les pratiques en matière de gouvernance économique et financière, à travers une communication institutionnelle stratégique.

Version PDF du Plan De Partenariat :  À télécharger

Version PDF du Colloque:À télécharger

Coordonnées

Me Charles MOUMOUNI, LL.D.
Coprésident de l’IPAGEF

Professeur titulaire
Avocat au Barreau du Québec
Directeur général de l’Institut des relations internationales et des études stratégiques du Bénin (IRIES), Département d’information et de communication

Pavillon Louis-Jacques-Casault, bureau 5453
1055, avenue du Séminaire, Université Laval
Québec QC  G1V 0A6
Téléphone : (1) 418 656-2131, poste 2805
Télécopie : (1) 418 656-7807
Charles.Moumouni@com.ulaval.ca


Issouf SOUMARE, Ph. D., ASC
Coprésident de l’IPAGEF

Professeur titulaire
Directeur des relations internationales
Directeur du Laboratoire d’ingénierie financière
de l’Université Laval
Responsable académique des programmes de maîtrise en finance (MBA & M. Sc.)
Faculté des sciences de l’administration

Pavillon Palasis-Prince, local 1204
2325, rue de la Terrasse, Université Laval
Québec QC  G1V 0A6
Téléphone : (1) 418 656-3423
Télécopie : (1) 418 656-7047
Issouf.Soumare@fsa.ulaval.ca
www.issoufsoumare.com

David Talbot, Ph. D.

Professeur adjoint
Directeur du doctorat et de la formation à la recherche

Codirecteur du Centre de recherche sur la gouvernance (CERGO)

École nationale d’administration publique
555, boulevard Charest Est
Québec QC  G1K 9E5

Téléphone : 418 641-3000, poste 6270

david.talbot@enap.ca
www.enap.ca

COMITÉ SCIENTIFIQUE

Dr. Edoh Kossi Amenounvé
Directeur général de la Bourse régionale des valeurs mobilières de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) à Abidjan, Côte d’Ivoire

Jean Bédard
Professeur titulaire et Titulaire de la Chaire de recherche en gouvernance de sociétés à la Faculté des sciences de l’administration de l’Université Laval (Québec, Canada)

Pier-André Bouchard St-Amant
Professeur adjoint, École nationale d’administration publique (ENAP), Québec, Canada

Christine Desouches
Docteur d’État en science politique, Maitre de conférences honoraire, Université de Paris I (Panthéon-Sorbonne) et Professeur associé à l’Université d’Abomey-Calavi (Benin)

Yazid Dissou
Professeur titulaire de science économique à la Faculté des sciences sociales de l’Université d’Ottawa, Canada

Karounga Diawara
Professeur agrégé et Codirecteur du Centre d’études en droit économique (CÉDÉ) à la Faculté de droit de l’Université Laval (Québec, Canada)

Mamoudou Gazibo
Professeur titulaire au Département de science politique,
Coordonnateur du Pôle de recherche sur l’Afrique et le monde émergent (PRAME)
Coordonnateur adjoint du Groupe interuniversitaire d’études et de recherches sur les sociétés africaines (GIERSA), Université de Montréal,Canada

Abou Karamoko
Professeur titulaire et Président de l’Université Félix Houphouët-Boigny, Abidjan-Cocody, Côte d’Ivoire

Hugues Kouadio
Professeur et Directeur de l’École nationale supérieure de statistique et d’économie appliquée (ENSEA) d’Abidjan, Côte d’Ivoire

Charles Moumouni
Professeur titulaire au Département d’information et de communication de l’Université Laval (Québec, Canada) et Directeur général de l’Institut des relations internationales et des études stratégiques (IRIES) du Benin, Coprésident de l’IPAGEF

Issouf Soumaré
Professeur titulaire, Directeur du Laboratoire d’ingénierie financière et Directeur des relations internationales de la Faculté des sciences de l’administration à l’Université Laval (Québec, Canada), Coprésident de l’IPAGEF

Zhan Su
Professeur titulaire et Titulaire de la Chaire Stephen-A.-Jarislowsky en gestion des affaires internationales à la Faculté des sciences de l’administration de l’Université Laval (Québec, Canada)

David Talbot
Professeur adjoint et Codirecteur du Centre de recherche sur la gouvernance (CERGO), ENAP, Québec, Canada

Lota D. Tamini
Professeur agrégé au Département d’économie agroalimentaire et des sciences de la consommation de l’Université Laval (Québec, Canada) et Directeur du Centre d’études pluridisciplinaires en commerce et investissement internationaux (CEPCI)

Hubert Tchakouté Tchuigoua
Professeur sénior et Doyen associé à la recherche (Bordeaux-Paris),  à Kedge Business School (France)

ENAP

Suivez-nous

L’Institut Panafricain de la Gouvernance Économique et Financière (IPAGEF) est proactive dans son milieu. Pour tout savoir sur nos actualités, suivez-nous sur les médias sociaux, il nous fera plaisir de partager, discuter et échanger sur les thèmes qui nous sont chers en plus de vous partager liens et ressources en relation avec notre mission.

FacebookYouTubeTwitterTwitter